Vous êtes ici

Les Activités humaines

Pour rappel, Natura 2000 est un réseau européen d’espaces naturels identifiés pour la qualité, la rareté ou la fragilité des espèces animales ou végétales et des habitats naturels qu’ils abritent. Il a pour objectif de favoriser le maintien de la diversité biologique en tenant compte des activités économiques, sociales et culturelles, dans un but de développer durablement le territoire.

 

Avant de détailler les activités humaines sur ce site, il convient de rappeler que le fleuve Argens est peu anthropisé, il n'a pas subi de modifications fonctionnelles profondes, liées à des aménagements hydrauliques par exemple ou à des modes de culture parfois intensifs.

L'activité économique la plus importante sur ce site est l'agriculture, et la viticulture plus particulièrement, dans un contexte global de déprise agricole passée et actuelle.

Cette déprise agricole a tendance à entraîner la fermeture de certaines milieux (progression de la forêt; le Var est le premier Département forestier de France), et de ce fait à diminuer la diversité des habitats et donc de la biodiversité.

Les pratiques agricoles traditionnelles, les pratiques agricoles biologiques (qui se développent sur le site) ont permis jusqu'à présent de maintenir les milieux en état de conservation favorable.

Comme pour toutes les activités socio-économiques, les pratiques les plus impactantes se veront proposées des actions visant à les améliorer.

Le site Val d'Argens est également forestier (environ 56% du site). Des pratiques de gestion sont imposées pour les domaines forestiers de plus de 25 ha (plan simple de gestion tenant compte des richesses écologiques lorsqu'elles sont connues).

La vallée de l'Argens est également connue pour sa qualité paysagère. Le cours d'eau attire de nombreux pratiquants de loisirs: kayak, pêche mais aussi la randonnée, l'escalade ou encore le motocross à proximité.

Comme tout cours d'eau, l'Argens présente de nombreux usages qui peuvent également être impactants s'ils sont mal gérés:

  • prélèvements en eau d'irrigation (jardins, agriculture), en eau potable...
  • dilution des rejets des stations d'épuration

 

Natura 2000 n’a pas pour objectif d’interdire toute activité à l’intérieur du périmètre  Val d’Argens, mais de concilier ces pratiques dans le respect des habitats et des espèces qu’il abrite.