Espèces

Le Val d'Argens présente un fort intérêt pour la préservation des chauves-souris. Diverses espèces sont présentes, dont certaines en effectifs importants. Le site accueille ainsi la colonie de reproduction la plus importante de France pour le Murin de Capaccini, ainsi que des colonies d'importance régionale pour le Minioptère de Schreibers et le Murin à oreilles échancrées.

Outre les chauves-souris, le milieu forestier permet aussi par exemple la présence d'habitats potentiels pour accueillir certaines espèces de tortues comme la tortue d'Hermann.

La diversité de milieux sur un site aussi vaste que le Val d'Argens offre la possibilité de contenir des espèces terrestres mais aussi des espèces étroitement liées au milieu aquatique telle que la Cistude d'Europe, autre tortue emblématique.

Ce milieu aquatique et, en l'occurrence sur ce site le fleuve Argens, abrite diverses espèces aquatiques, dont certains poissons d'intérêt communautaire.

Enfin, la succession de milieux ouverts tels que les prairies ou vignes par exemple et de milieux plus fermés (forêt, ripisylve...) constitue une somme de conditions très favorables à la multiplication d'insectes dont certains sont potentiels sur le site et sont notamment recherchés lors des inventaires écologiques : la Cordulie à corps fin, l'Agrion de Mercure, le Damier de la Succise, la Laineuse du Prunellier, l'Ecaille chinée, le Barbot.